Improviser, c’est comme conduire une voiture !

Bienvenue à toi, lect.eur.rice. Aujourd’hui je te propose une petite métaphore de la pratique de l’improvisation théâtrale.  Le but est de partir d’une image simple pour mettre en valeur quelques principes de base qui sous-tendent la pratique de l’impro. Cette fois-ci, nous allons parler bagnoles. Eh oui, et ce même si je n’ai pas deLire la suite « Improviser, c’est comme conduire une voiture ! »

Peut-on faire de l’impro sans être au service des privilégiés ?

En improvisation, tous les gens sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres. Comme vous le savez si vous avez le bonheur de pratiquer cette merveilleuse discipline artistique, ou d’aller régulièrement voir des spectacles, l’improvisation théâtrale est une activité qui met un point d’honneur à pratiquer l’écoute, l’ouverture et la bienveillance. Pour autant, l’improLire la suite « Peut-on faire de l’impro sans être au service des privilégiés ? »

Comment faire pour ne pas être drôle?

Quand on débute en improvisation on peut avoir peur de ne pas faire rire notre audience. Mais après un peu de pratique on se rend vite compte que le plus difficile, c’est de réussir des scènes où l’objectif n’est pas de faire rire le public, mais de le fasciner, l’attendrir, l’effrayer ou l’émerveiller. Commençons parLire la suite « Comment faire pour ne pas être drôle? »

Les dix commandements de l’improvisation !

Je suis un individu un peu basique, sur certains points. Par exemple, j’aime bien les listes. Genre les tops de fin d’année, ou encore l’exercice d’échauffement d’impro « donne-moi cinq choses ». Les tops, ça a un côté rassurant. Ça schématise l’infinie complexité du réel, ça nous donne la fugace impression qu’on approche une vérité simple etLire la suite « Les dix commandements de l’improvisation ! »

En début d’impro, la rudesse n’existe pas

Quand on débute la pratique de l’impro, et en particulier quand on se prépare à jouer des matchs, on commence par nous apprendre à fuir les « rudesses » qui consistent à imposer aux partenaires sur scène un personnage ou une action donnée. C’est vrai, il est très important de laisser un espace de jeu à sesLire la suite « En début d’impro, la rudesse n’existe pas »

OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (4/4)

* Mise à jour : le contenu de ces articles a été compilé et mis à jour sous la forme d’un livre électronique, que vous pouvez télécharger sur notre page librairie ! Partie 4 : Prenons soin les un.e.s des autres — une boîte à outils 1 – Quelques principes pédagogiques pour établir un cadre épanouissant pour les pratiquant.e.sLire la suite « OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (4/4) »

OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (3/4)

* Mise à jour : le contenu de ces articles a été compilé et mis à jour sous la forme d’un livre électronique, que vous pouvez télécharger sur notre page librairie ! Partie 3 : Consentement bah ouais ? Il me semble nécessaire de rappeler des choses peut-être assez élémentaires mais primordiales, surtout au regard des problématiquesLire la suite « OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (3/4) »

OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (2/4)

* Mise à jour : le contenu de ces articles a été compilé et mis à jour sous la forme d’un livre électronique, que vous pouvez télécharger sur notre page librairie ! Partie 2 : comprendre les mécanismes de maltraitance en improvisation Jusqu’où peut-on se mettre dans la merde? Dans l’article précédent, nous avons vu que laLire la suite « OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (2/4) »

OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (1/4)

Partie 1/4 : Faut-il jeter le “Oui et” avec l’eau du bain ? * Mise à jour : le contenu de ces articles a été compilé et mis à jour sous la forme d’un livre électronique, que vous pouvez télécharger sur notre page librairie ! La liberté a-t-elle des limites ? Vaste débat philosophique que je vais abrégerLire la suite « OUI ET ALORS? Le consentement en Impro (1/4) »

Oui à Julie, non à Josiane

Vive Thomas, et à bas Gérard. Ou Jean-Eudes. Ou Roger. Voilà mon credo. Non, il ne s’agit pas d’un manifeste pour un racisme anti prénoms, ni de jeunisme déplacé, mais d’un parti-pris artistique. Je m’explique… I’m not like everybody else Il y a toujours, dans le public d’un spectacle d’improvisation, des personnes qui ont trèsLire la suite « Oui à Julie, non à Josiane »